Qui sommes-nous ?
L’association L’Espigaou égaré devient le Nid Ti’nérand et se recentre sur ces activités itinérantes.
publiée le 22 mars

Nous recherchons des bénévoles et des adhérents ! Rejoignez nous
publiée le 13 février

Les stages de danse, théâtre et conte du printemps arrivent !!! Un programme vous sera proposé
publiée le 8 février


octobre 2018 :

Rien pour ce mois

septembre 2018 | novembre 2018

L’Espigaou égaré agit en faveur des arts du conte et de la parole en Auvergne.
Spectacles, ateliers, action culturelle… ses activités sont multiples.

L’Espigaou égaré est une association loi 1901 basée depuis 2006 dans l’Allier.
Elle a fonctionné initialement comme une compagnie qui a toujours privilégié les petites formes, l’autonomie, la convivialité et la proximité.

En 2011, l’association se recentre sur le conte et initie une dynamique de coopération avec d’autres conteurs.
Elle évolue actuellement pour devenir un des acteurs incontournables en matière de promotion des arts du conte et de la parole en région Auvergne.

Ses activités historiques sont :

La production de spectacles :

  • contes
  • lectures, presque toujours accompagnées de chant ou de musique joués en direct.

Ces spectacles minimalistes sont joués aussi bien dans les écoles que les maisons de retraites, les musées, les bibliothèques, les granges, sur les marchés…

Les randonnées poétiques ou contées sont devenues en quelques années une des spécialités de la compagnie.

Les ateliers de pratique artistiques :

Ateliers théâtre, conte, chant,
à destination d’enfants d’adolescents et d’adultes
mise en scène de groupes amateurs….

L’action culturelle :

Début 2012, L’Espigaou égaré a élaboré plusieurs projets qui répondent à différentes problématiques actuelles de notre territoire :

  • « Les Veillées de Pays » : un projet de diffusion chez l’habitant en milieu rural, adossé à une Amacca, ou AMAP culturelle.
  • La création d’une Coordination Régionale d’Actions pour le Conte en Auvergne en relation avec le RNCAP.

Ces projets sont soutenus par le Pays Vichy Auvergne, la Région Auvergne, et le Fonds Social Européen.

Retour en haut de la page